La Gentiane Visite en région Mon Expérience Inoubliable : Témoignage sur le Service Civique à l’Étranger

Mon Expérience Inoubliable : Témoignage sur le Service Civique à l’Étranger



Présente toi à nous 🙂

Bonjour à tous, je m’appelle Marie et j’ai eu l’opportunité incroyable de réaliser un service civique en Arménie. Cette expérience a été une véritable aventure humaine et une opportunité de découvrir une culture riche et fascinante.

Qu’est ce qui t’a motivé à faire ce service civique en Arménie ?

motivé Je me suis sentie motivée à faire ce service civique en Arménie pour plusieurs raisons. Tout d’abord, j’avais envie de m’engager dans une expérience de volontariat à l’étranger afin de découvrir une nouvelle culture et d’apporter mon aide à une communauté dans le besoin. De plus, j’étais passionnée par l’idée de développer mes compétences linguistiques et interculturelles, et l’Arménie représentait une destination fascinante pour réaliser ces objectifs.

Qu’as-tu fait lors de ce service civique ?

service civique Pendant mon service civique en Arménie, j’ai eu l’opportunité de travailler au sein d’une association locale qui se consacrait à l’éducation des enfants défavorisés. Mes missions comprenaient l’organisation d’ateliers éducatifs, le soutien scolaire et l’animation d’activités culturelles. J’ai également participé à des projets de sensibilisation à l’environnement et à la santé.

See also  10 Bonnes Raisons de S'expatrier: Un Guide pour Changer de Vie

Quelles étaient tes peurs avant d’oser voyager seule ?

peurs Avant de voyager seule en Arménie, j’ai ressenti des appréhensions quant à l’inconnu, la barrière de la langue et la capacité à m’adapter à une nouvelle culture. J’avais également des préoccupations liées à la sécurité et à la solitude. Cependant, j’ai rapidement réalisé que ces peurs étaient normales et qu’elles ne devraient pas entraver mon désir de vivre cette expérience enrichissante.

Quelles ont été les réactions de ton entourage ?

réactions Lorsque j’ai partagé mon projet de faire un service civique en Arménie, les réactions de mon entourage ont été mitigées. Certains étaient admiratifs de ma volonté de m’engager dans une telle aventure, tandis que d’autres étaient inquiets pour ma sécurité et mon bien-être. Néanmoins, leur soutien et leurs encouragements m’ont permis de franchir le cap et de vivre cette expérience passionnante.

Comment as-tu organisé ton expérience avec cette association ?

organisation Pour organiser mon expérience avec l’association en Arménie, j’ai pris contact avec l’organisation à travers des plateformes de volontariat international. J’ai discuté de mes motivations, de mes compétences et de mes attentes pour m’assurer que ma contribution serait valorisée et bénéfique pour la communauté locale. L’association m’a fourni un encadrement solide et des informations pratiques pour faciliter mon intégration.

Quel était ton niveau en anglais ?

niveau en anglais Avant de partir en Arménie, mon niveau en anglais était suffisant pour communiquer dans des situations quotidiennes, mais j’avais encore des lacunes à combler. Cependant, cette expérience m’a permis de perfectionner ma maîtrise de l’anglais, de développer ma capacité à m’exprimer dans un contexte professionnel, et d’apprendre des expressions spécifiques à la culture arménienne.

Un moment particulier que tu veux partager ?

moment particulier Un moment inoubliable de mon service civique en Arménie a été lorsque j’ai pu assister à une célébration traditionnelle arménienne. J’ai été touchée par la générosité et la convivialité des habitants, ainsi que par la richesse de leur patrimoine culturel. Participer à cet événement m’a permis de me sentir intégrée et acceptée au sein de la communauté locale.

See also  Préparation au voyage : Les applications indispensables pour un périple sans accroc !

Quel(s) conseil(s) donnes-tu à une femme qui veut vivre ce genre d’expérience mais qui a des peurs ?

conseils Pour une femme qui souhaite vivre une expérience similaire mais qui ressent des appréhensions, je lui conseille tout d’abord de se renseigner sur la destination et de prendre les précautions nécessaires en matière de sécurité. Ensuite, il est essentiel de se préparer mentalement en travaillant sur la confiance en soi et en restant ouverte aux rencontres et aux interactions culturelles enrichissantes. Enfin, se faire confiance et oser sortir de sa zone de confort est primordial pour tirer le meilleur parti de cette expérience unique.

Qu’est-ce que t’as apporté ce service civique en Arménie ?

service civique en Arménie Cette expérience m’a apporté une ouverture d’esprit exceptionnelle, une plus grande empathie envers les autres cultures, ainsi qu’une meilleure compréhension des enjeux sociaux dans un contexte international. J’ai également développé des compétences professionnelles et personnelles telles que la communication interculturelle, la patience et la résolution de problèmes, qui me seront précieuses dans ma vie future.

Quelles qualités ou état d’esprit faut-il selon toi pour oser voyager seule ?

qualités Selon moi, il est essentiel de faire preuve de courage, d’adaptabilité, et d’ouverture d’esprit pour oser voyager seule. Il est important d’être confiante, curieuse et de cultiver un esprit positif pour aborder les défis avec détermination. La capacité à s’adapter à des situations nouvelles et parfois imprévisibles est également un atout majeur pour rendre l’expérience de voyage enrichissante.

Qu’est-ce que tu as aimé dans ce “voyage solo” ? Qu’est ce qui fut le plus dur ?

voyage solo Ce que j’ai aimé dans ce voyage solo, c’est la liberté et l’autonomie que j’ai ressenties. J’ai savouré la possibilité de créer mon propre itinéraire et de suivre mes propres envies. Le plus difficile a été de surmonter l’éloignement de ma famille et de mes amis, ainsi que de faire face à des moments de solitude occasionnels. Cependant, ces défis m’ont permis de développer ma résilience et d’apprécier davantage les rencontres humaines qui ont jalonné mon périple.

See also  10 Souvenirs Incontournables à Ramener des Açores

Quelle est ta prochaine destination

prochaine destination Ma prochaine destination sera le Maroc, où j’ai prévu de m’engager dans un projet de préservation de l’environnement et de sensibilisation à l’écologie. Je suis impatiente de découvrir une nouvelle culture riche en traditions et en diversité, ainsi que de contribuer à des actions concrètes pour la protection de notre planète.

Une dernière chose à ajouter ?

Pour conclure, je tiens à dire que le service civique en Arménie a été une expérience humaine et professionnelle unique qui m’a profondément enrichie sur le plan personnel. J’encourage vivement toute personne intéressée par le volontariat à l’étranger à oser franchir le pas, à surmonter ses peurs, et à se laisser porter par l’aventure et la découverte.

Ou peut-on te retrouver ?

Si vous souhaitez me suivre dans mes prochaines aventures ou échanger sur le volontariat à l’étranger, vous pouvez me retrouver sur mon blog personnel dédié au voyage et à l’engagement solidaire.

Partager :

N’hésitez pas à partager cet article avec vos proches et à diffuser mon témoignage pour encourager d’autres personnes à vivre des expériences enrichissantes à l’étranger.

Articles similaires

Découvrez d’autres récits inspirants de volontaires qui ont vécu des expériences uniques à l’étranger.

Navigation des articles

Restez à l’affût de nouveaux articles et témoignages en explorant la rubrique dédiée aux voyages et au volontariat à l’étranger.

Laisser un commentaire Annuler la réponse.

N’hésitez pas à laisser un commentaire pour partager vos impressions, poser des questions ou apporter votre propre témoignage sur le volontariat international.

D’autres articles qui vont t’intéresser

Explorez d’autres articles passionnants sur le volontariat, le voyage et la découverte de nouvelles cultures pour nourrir votre curiosité et votre envie d’évasion.

FAQ

Comment se passe un Service Civique à l’étranger ?

Un Service Civique à l’étranger se déroule comme une mission de volontariat : le volontaire s’engage dans un projet d’intérêt général pour une durée de 6 à 12 mois. Il bénéficie d’une indemnisation, d’une couverture sociale complète et d’une formation linguistique et citoyenne. Le volontaire soutient des structures locales (associations, écoles, mairies) dans divers domaines (éducation, environnement, culture, etc.).

Pourquoi faire un Service Civique à l’étranger ?

Faire un Service Civique à l’étranger permet d’acquérir une expérience internationale, d’améliorer ses compétences linguistiques et de s’ouvrir à une autre culture. C’est aussi l’opportunité de participer à un projet d’intérêt général tout en vivant une expérience personnelle enrichissante.

Où faire son Service Civique a l etranger ?

Le Service Civique peut être réalisé à l’étranger dans des structures françaises ou étrangères agréées : associations, ONG, collectivités territoriales, services de l’Etat à l’étranger, etc. Vous pouvez rechercher ces opportunités sur le portail officiel du Service Civique.

Quels sont les inconvénients du Service Civique ?

Le Service Civique peut présenter des inconvénients comme la rémunération qui est souvent inférieure au SMIC, une absence de reconnaissance professionnelle car il ne s’agit pas d’un emploi à proprement parler, et une disponibilité requise qui peut être difficile à concilier avec une formation ou un emploi partiel.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *